On attaque la partie technique maintenant?
Et oui, c’est la partie où souvent on entend :” c’est trop compliqué pour moi les couches lavables et toutes les lessives qui vont avec, je ne me sens pas de le faire”
Alors oui, soyons honnête, il est vrai que vous allez utiliser un peu plus votre machine à laver, mais avec les bonnes astuces et la bonne routine cela peut devenir un jeu d’enfant et s’installer facilement dans vos habitudes quotidiennes.

Voici donc les différents points auxquels vous pourrez vous référez en cas de questions / doutes sur l’utilisation des couches lavables au quotidien et faciliter leur entretien:

Sommaire :

Avant de commencer
  • Si vous achetez des couches lavables neuves, il vous faudra laver les inserts (inserts = absorbants) plusieurs fois avant utilisation afin de rendre le tissu plus absorbant. C’est un peu le même principe que les linge-vaisselle de cuisine. Au tout début, ils n’absorberont pas et plus vous les lavez, utilisez plus l’absorption va devenir grande. Si cette étape n’est pas faite, il y aura certainement des fuites d’urine car le pipi va perler et glisser sur le tissu avant d’être imbibé, ce qui peut être décourageant quand on commence les couches lavables. Pour les couches TE1 (AIO en anglais), il faudra aussi faire cette étape en mettant laver la couche entière plusieurs fois.
  • Donc première étape indispensable, lavez les inserts avec votre linge habituel à 40 ou 60 plusieurs fois (environ 5x). Pour la couche (partie imperméable), juste un petit lavage avant utilisation est suffisante.
  • Si vous achetez des couches lavables de seconde main, il n’y aura pas besoin de faire cette étape car les inserts auront déjà été utilisées. Par contre, il y aura peut-être besoin de faire un décrassage (explication ci-dessous).
  • Avant d’investir dans ce système, assurez vous d’avoir accès à une machine à laver au moins tous les 2-3 jours.
Stockage des couches après utilisation
  • Après utilisation, si c’est juste du pipi, dans le cas d’une TE2 comme les couches Hamac, vous pouvez mettre l’absorbant de côté pour la future lessive et réutiliser la couche imperméable. Dans le cas de selles, il faut tout mettre à laver. S’il y a un voile de protection, vous pouvez jeter le voile et les selles directement à la poubelle ou dans les toilettes (attention les voiles ne sont pas tous compatibles avec une évacuation par les toilettes, il faut regarder les indications sur la boîte).
  • Ensuite, vous pouvez rincer l’absorbant / couche à l’eau s’il y a des résidus collés dessus.
  • Entreposez vos couches utilisées dans un seau à couvercle ou un sac imperméable prévu à cet effet. Ce sont de grands sacs en tissus (PUL) imperméables avec une fermeture éclair qui permettent de stocker bon nombres de couches. Il est conseillé de les stocker à sec, c’est à dire de ne pas les faire tremper avant de faire la lessive pour ne pas augmenter le développement de bactéries.

 

Type de lessive
  • Tous les types de lessive ne sont pas compatibles avec les couches lavables car certaines d’entre elles risquent d’encrasser vos couches.
  • Pour bien choisir votre lessive, privilégiez une lessive avec le moins de composants possibles. Les azurants optiques, les agents de blanchiments, les fixateurs de couleurs (risque aussi de fixer les tâches), le polycarboxylate et + de 5% de parfum sont à proscrire. Les lessives bio en général sont déjà exempts de ces composants donc c’est déjà bien de se diriger plutôt vers ce type de lessive. De plus, privilégiez une lessive poudre plutôt que liquide car il y a souvent moins de “corps gras” qui auront tendance à rendre l’insert imperméable .
  • Si vous faites votre lessive vous-même avec du savon de Marseille, assurez-vous de prendre du savon de Marseille pur et sans glycérine. En effet, la glycérine aura tendance à se déposer sur les absorbants et à créer une barrière imperméable ce qui conduira à des fuites car l’urine n’arrivera pas à être absorbée rapidement. Si cela arrive, pas de panique, on peut récupérer les absorbants en faisant un décrassage.
  • Ne pas mettre d’adoucissant.
 Lavage
  • Première étape : Au bout de 2-3 jours, quand l’heure de la lessive est venue. Mettez toutes vos couches et absorbants dans la machine et lancez d’abord un programme de rinçage sur votre machine. Le but étant qu’il y ait une arrivée d’eau, un prélavage et une évacuation de l’eau ainsi qu’un essorage. Ainsi, vos couches seront débarrassées de la grande partie d’urines qu’elles contiennent. Si vous ne faites pas cette étape, vos couches contiendront trop d’urines et lors d’un lavage, elles baigneront dans celle-ci et ne seront donc pas bien nettoyées. Attention, un rinçage n’est pas un prélavage sur les programmes de machine à laver car parfois l’eau d’un prélavage est réutilisé pour le programme de lavage donc le but serait annulé.
  • Deuxième étape : ajouter votre linge quotidien pour remplir la machine et lancez votre programme à 40 ou 60 degrés (dépendant des instructions du fabricant). Ne surdosez pas la lessive et faites un cycle normal (ne pas choisir les programmes courts).
  • A la fin de cycle, prenez vos couches et faites les sécher à l’air libre ou au sèche linge pour les absorbants. Attention, ne mettez pas les parties imperméables des couches au sèche linge.
  • Si des tâches résistent au lavage, exposez vos inserts au soleil. En effet, les UVs auront un effet détachant sur les traces résiduelles.
  • Et c’est reparti pour un tour.
 Décrassage
  • Un décrassage est nécessaire lorsque les inserts n’absorbent plus bien et qu’il y a trop de fuites ou qu’il y a une odeur très forte qui se dégage des couches dès que votre bébé fait un pipi dedans.
  • Pour se faire, il y a plusieurs tuto que vous pourrez trouver sur la toile mais je vous indique la méthode proposée par la marque Hamac qui est assez simple de réalisation : il suffit de mettre les absorbants dans la machine, d’ajoutez 3 cuillères à soupe de cristaux de soude (on en trouve dans les magasin bio) dans le tambour et de mettre 30 ml de vinaigre dans le bac à adoucissant. Lancez ensuite un cycle à 60 degrés.
  • Et voilà, vos couches sont décrassées.

 

Ceci est, bien sûr, le reflet de nos expériences, l’idée étant d’avoir quelques infos pertinentes sur le sujet. Vous trouverez sur internet d’autres façons de procéder, le but étant de trouver la façon qui vous conviennent le mieux avec la méthode la plus adaptée.

Voilà, on en a fini avec les explications, ouf, on espère que ça n’a pas été trop long. Maintenant, c’est à votre tour de jouer.

On est également disponible pour vous présenter les marques avec qui on travaille à la [kaban] : HamacPetit Lulu et Lulu Nature.

Si vous avez des questions n’hésitez pas à laisser un petit commentaire ou passer en boutique, on sera ravie de vous répondre.

Hélène